lundi 31 octobre 2016

Jacobson admet la faillite de son système électrique et veut installer 2000 km2 de miroirs en France

par PH
lundi 31 octobre 2016,

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Étrangement le jour où on communique à Mark Z Jabson une simulation de son plan énergétique pour la France (cf porfolio) . La part de centrales solaires thermodynamiques à concentration passe de 0,8% à 11,3%, comme en Espagne ou en ...Éthiopie Les centrales solaires thermodynamiques stockent la chaleur et produisent de l’électricité avec une turbine, à la demande. En fait, le 15 octobre, Jacobson a reconnu de fait qu’un système électrique ne pouvait reposer sur 97% de sources électriques fluctuantes.





Pourquoi vous le chantez?



POURQUOI VOUS LE CHANTEZ? Parce que quand on le gueule, vous nous entendez pas... Bonne journée
 php

 https://youtu.be/oBil0qwNhZc

Climat : pourquoi l’Europe est en mode pause

http://www.euractiv.fr
Par : Aline Robert
31/10/2016

Commentaire: Si le mode "pause" pouvait se transformer en mode "arrêt". Retrouver de la sérénité dans notre quotidien, "déposer" les recours et autres luttes contre les envahisseurs éoliens et leurs complices propriétaires et élus (es). Retrouver le rythme des saisons.
php
 
Angela Merkel et Salaheddine Mezouar, président de la COP22 et ministre des affaires étrangère du Maroc, en juillet dernier

L’absence d’Angela Merkel de la COP22 symbolise une politique énergétique et climatique européenne figée par les divergences.
Angela Merkel sera la grande absente de la COP22, à Marrakech, où se retrouveront en revanche plusieurs chefs d’État européens mi-novembre. François Hollande, Matteo Renzi ou Mariano Rajoy ont prévu de participer à la conférence marocaine.
Loin d’être anodine, cette absence semble traduire le mode pause dans lequel l’Allemagne est entrée par rapport aux enjeux climatiques. Berlin a bien publié, en septembre, son plan d’action climat pour 2050, comme le pays s’y était engagé à la COP21. Mais le texte, s’il prévoit des réductions d’émission de 80 % à 95 % d’ici 2050, reste vague sur les deux principaux problèmes du pays : les centrales à charbon et le transport.

dimanche 30 octobre 2016

Quarante ans d’intox : le soi-disant problème des soi-disant déchets du nucléaire

 par PH
 vendredi 28 octobre 2016


Commentaire: "C'est la profonde ignorance qui inspire le ton dogmatique.”
Jean de La Bruyère (1645-1696)

php

L’ignorance fait la force des antinucléaires
À la fin des années soixante-dix « après avoir longtemps hésité entre l’atome et la bagnole » comme l’avouera Brice Lalonde, les écologistes politiques décident de combattre le nucléaire. Commence alors un harcèlement qui concerne tous les aspects d’une production électrique qui reste pourtant bien supérieure à celle des éoliennes et des photopiles. Les tenants du nucléaire se sont donné pour objectif de donner une solution définitive aux combustible usé qui sort des centrales. La propagande antinucléaire s’étend, elle dans les médias et dans le milieux éducatif, où il est impossible d’introduire la radioactivité naturelle dans les programmes scolaires. Un millième du combustible usé devient un problème métaphysique. Le paroxysme a été atteint par les arpenteurs qui ont animé un blog délirant de propos philosophiques qui ne reposaient sur rien. Tout ça se ramène au niveau de Steevy que l’on pourra réécouter dans le document joint.

USA: Voyage dans les Plaines, au temps des Indiens / 3

Après le deuxième épisode, http://augustinmassin.blogspot.fr/2016/09/usa-voyage-dans-les-plaines-au-temps.html , https://augustinmassin.blogspot.fr/2016/10/usa-voyage-dans-les-plaines-au-temps.html , repartons auprès des Indiens des Plaines et apprenons-en un peu plus sur leur mode de vie. 


Les plaines habitées par ces Indiens sont un immense territoire qui va du Canada au nord, au golfe du Mexique au sud, entre le Mississippi à l’est et les Montagnes Rocheuses à l’ouest.
Source image: http://blog.durandandco.org


Organisation sociale

Les Indiens des Plaines élaborèrent différents types de sociétés et d'organisation sociale. Les villageois horticulteurs avaient développé des organisations sociopolitiques relativement complexes qui tendaient vers une stratification sociale et des disparités de prestige marquées entre les membres de la tribu. Les peuples nomades avaient constitué des sociétés plus égalitaires. Ils n'éprouvaient le besoin d'établir des règles sociopolitiques complexes que durant l'été, quand de fortes concentrations de population rendaient nécessaires des contraintes plus strictes. Pendant le reste du temps, l'éclatement en petites bandes ne justifiait pas une organisation très contraignante. Si la bande représentait une unité sociale, économique et politique, l'appartenance à une bande n'avait cependant rien de contraignant. Ses membres avaient souvent des parents dans d'autres bandes. Non seulement une famille pouvait changer de bande, mais quand une bande devenait trop importante, un certain nombre de familles s'en détachaient pour former une nouvelle bande. Idem quand des conflits ou des rivalités devenaient trop importants. Quand les bandes se réunissaient pendant l'été, elles reconstituaient la tribu. En dehors de cette période estivale, la langue, les traditions, l'histoire commune et les sodalités entretenaient l'identité tribale des peuples nomades. Toutefois, chez les Pieds-Noirs, les Apaches Lipans et les Comanches, et dans une moindre mesure chez les Lakotas, les Crows et les Pawnees semi-sédentaires, le nom tribal représentait plus une désignation sociétale qu'un groupe organisé. Les Crows s'étaient doté d'une belle organisation duale, une branche étant appelée «ceux de la rivière» (ou de l'aval) et l'autre «ceux de la Montagne» (ou de l'amont); mais il ne s'agissait pas vraiment de deux moitiés. Les Tonkawas et beaucoup de peuples semi-sédentaires, dont les Iowas, les Osages, les Omahas et les Poncas, s'étaient partagés en deux moitiés composées chacune de plusieurs clans héréditaires. Durant une chasse communautaire, lorsqu'ils s'arrêtaient pour la nuit, ils dressaient deux campements distincts. À l'occasion de cérémonies tribales, chaque moitié s'asseyait du côté qui lui était réservé. Dans certains groupes, il était interdit de se marier au sein de sa propre moitié; dans d'autres, cet interdit n'existait pas. Chez les groupes semi-sédentaires de langue siouenne, l'organisation sociale et politique était centrée sur le village et/ou sur les clans —des ensembles de lignages se réclamant d'un ancêtre commun en vertu d'un mode de filiation unilinéaire (paternel ou maternel). Les noms des clans remontaient à un lointain passé, la filiation (patrilinéaire ou matrilinéaire) déterminait l'appartenance de chacun à un clan; et le clan ignorait les limites des villages. Les chefs des lignages les plus importants formaient des conseils qui gouvernaient les villages, mais aussi la confédération de villages qui constituaient la tribu, ou communauté ethnique.

Ségolène Royal : fournir autant d’électricité avec moins de réacteurs ?

Énergie et matières premières
Michel Gay 
Publié le 30 octobre 2016 


Commentaire: Qu'il est instructif de lire des articles de personne, non journaliste, connaissant le sujet dont il parle. Malheureusement pour la France, ces mêmes personnes ne sont pas en responsabilité.

 php




Ségolène Royal By: UNclimatechangeCC BY 2.0

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a enjoint une nouvelle fois EDF de fermer temporairement cinq réacteurs pour vérifier l’acier de ses générateurs de vapeur suite à la détection d’une anomalie dans le processus de fabrication. Cette injonction a amené Ségolène Royal, ministre de l’Énergie, à demander le 10 octobre à EDF de ne pas diminuer pour autant l’énergie électrique à fournir à la France.

Alors que la ministre souhaite ouvertement diminuer la part du nucléaire au profit des énergies renouvelables, cette déclaration est-elle démagogique, cynique ou schizophrène ? 




Le point sur le risque nucléaire
Les médias antinucléaires se sont emparés de cette nouvelle « sensationnelle ». Comme d’habitude, le moindre incident est monté en épingle. Cette simple suspicion sur les générateurs de vapeur aboutit à des communiqués alarmistes afin d’inciter les pouvoirs publics à tourner rapidement la page du nucléaire.

Le risque nucléaire a été martelé, mais avec une variante cette fois-ci. Ce n’est pas le risque d’accident qui a été mis en avant , mais celui de black-out (rupture d’approvisionnement et effondrement du réseau) pendant l’hiver, avec l’argument massue : « On nous a menti sur la sûreté d’approvisionnement offerte par le nucléaire !« .
 


L’idée est simple mais efficace. Si la « grande panne » se produit, alors ce sera la faute au nucléaire français. Mais si l’approvisionnement électrique se passe bien cet hiver, alors ce sera grâce aux importations d’électricité d’Allemagne provenant, bien sûr, des énergies renouvelables… et non de ses immenses centrales à charbon et au gaz.

Donc la tactique est gagnante à tous les coups pour les anti-nucléaires / pro-renouvelables. 


De quoi s’agit-il ?
Les contrôles exigés par l’ASN auraient probablement pu être effectués lors des arrêts programmés des réacteurs nucléaires. Rien d’anormal n’a jamais été constaté sur les réacteurs pressurisés construits en France. Un décalage de quelques mois n’aurait pas augmenté considérablement les risques potentiels.

En réalité, le seul critère pertinent est la valeur de la « ténacité » du matériau pour parer à une éventuelle propagation de fissures préexistantes. Cette valeur a toujours été scrupuleusement mesurée avec les essais faits par Areva et EDF. La sécurité des installations n’est donc pas menacée à court terme par une éventuelle trop forte concentration en carbone dans l’acier des pièces incriminées. Mais la France peut se targuer de posséder une autorité de sûreté ultra-pointilleuse que le monde entier doit nous envier… car « la sûreté nucléaire est une priorité du gouvernement en toute transparence ».

Cependant, ces fermetures temporaires non programmées risquent de désorganiser les arrêts planifiés depuis plusieurs années. De plus, l’entreprise EDF est financièrement pénalisée à l’approche de l’hiver. Une journée d’arrêt d’un seul réacteur coûte environ un million d’euros.



Ségolène Royal a-t-elle eu raison d’intervenir ?
Bien que l’État représente 80% de l’actionnariat d’EDF, est-il normal que son représentant (ou sa représentante, Ségolène Royal) intervienne directement pour fixer des objectifs d’une entreprise privée ? Il semble que notre ministre de l’Énergie ne connaisse pas bien les lois en vigueur et, à son niveau, son ignorance est stupéfiante.

En effet, EDF n’a plus aucune responsabilité directe dans la garantie d’approvisionnement des Français. C’était déjà le cas avant les réformes européennes.

Aujourd’hui, les producteurs d’électricité sont tous en concurrence. EDF ne peut donc pas avoir plus de contraintes que les autres producteurs.

La sécurité d’approvisionnement est uniquement du ressort des pouvoirs publics, c’est-à-dire des ministres concernés. Leur bras armé est RTE (Réseau de transport d’électricité), désormais indépendant d’EDF. Un ministre de l’Énergie peut certes demander aux producteurs d’avoir les centrales nécessaires à l’approvisionnement des Français, mais seulement au niveau d’une programmation, et non pendant une période définie.

Elle devrait en revanche exiger des autres marchands d’électricité qu’ils disposent d’un parc de production pilotable capable d’alimenter leurs clients. Ce qui n’est pas le cas à ce jour.

Les administrateurs de l’État ne devraient pas intervenir au conseil d’administration pour y défendre les intérêts de l’État, mais pour y défendre l’entreprise EDF.

De plus les producteurs peuvent demander des compléments de rémunération si les centrales exigées ne sont pas rentables pour eux. 



Si Ségolène Royal veut donner des ordres, il faut renationaliser EDF
Aujourd’hui, par exemple, la France et l’Allemagne craignent un black-out si les renouvelables intermittentes (notamment les éoliennes et panneaux photovoltaïques) continuent à croître. Ils sont donc allés quémander à Bruxelles l’autorisation de subventionner des centrales « de secours » classiques au gaz et au charbon afin de pouvoir répondre à la demande quelles que soient les conditions météorologiques.

En termes techniques, cela s’appelle mettre en place un « mécanisme de capacité » qui sera subventionné par les contribuables / consommateurs pour produire de l’électricité pendant les périodes de faiblesses du vent et du soleil. Il parait que la Commission a donné son accord à la France, mais le texte reste confidentiel. Serait-il incompatible avec la conférence de Paris sur le climat (COP 21) ?

Depuis plusieurs années, les pouvoirs publics ont retiré à EDF des responsabilités, notamment en terme de sûreté d’approvisionnement. Notre ministre de l’Énergie ne semble pas s’en être aperçue.

Les autres actionnaires d’EDF (qui détiennent environ 20%) pourraient dénoncer cette intervention gouvernementale. Bien que l’État soit actionnaire à 80% d’EDF, il n’a pas le droit de violer les règlements régissant une entreprise privée en court-circuitant le conseil d’administration qui est le véritable patron. Si Ségolène Royal veut donner des ordres, il faut renationaliser EDF.

Si EDF avait été totalement indépendan

samedi 29 octobre 2016

Les ex-présidents français restent mieux lotis que leurs homologues

http://fr.myeurop.info
Par Daniel Vigneron (Paris)
11/10/2016
 
Commentaire:  "Pourquoi certains n'auraient pas tout ? Il y en a qui n'ont rien. Ça fait l'équilibre.”
 
Audiard Michel (1920-1985)
php
 
 

Giorgio Napolitano et Valery Giscard d'Estaing / Wikimedia Commons


myeurop avec RFI Accents d'Europe





Les privilèges accordés aux anciens chefs de l’Etat vont être réduits. Ils resteront cependant les mieux traités en Europe même si d’autres chefs de l’exécutif bénéficient d’un traitement qui fait de l’objet de critiques dans leur pays.

Suisse et... ailleurs: Eoliennes et maisons à vendre

http://www.voisinedeoliennesindustrielles.com
28/10/2016
 

Commentaire: Toujours étonné pour ne pas dire surpris, que des pro-éoliens ne se précipitent pas pour acheter cette maison située dans un cadre unique et en ayant la grande joie de bientôt côtoyer leurs si chers aérogénérateurs, en grande nombre qui plus est. Et cela en est toujours ainsi ici comme ailleurs. Résistance !
php

Une vue de la Montagne de Buttes, en danger maximum.(source de l'image ici)

Nos fous des pales répètent à l'envi, qu'éoliennes et riverains font bon ménage, qu'éoliennes et immobilier sont queue et chemise, qu'éoliennes et tourisme sont comme les doigts de la main, qu'éoliennes et santé c'est béton...

Allemagne: la taxe finançant les renouvelables en forte hausse / Taiwan: vers une sortie du nucléaire

http://geopolitique-electricite.fr/
28/10/2016

Commentaire: Ne serait-il pas "humain", avant la chronique d'une catastrophe annoncée, de mettre en relation les gouvernants allemands et leurs homologues taïwanais?
php

Lors de la réforme récente de la Loi concernant les renouvelables (EEG), le Vice Chancelier Gabriel avait prévenu: je vise à plafonner le coût de la transition énergétique , mais je n'arriverai pas à la baisser. Il semble que même le premier objectif soit manqué. La taxe sur les renouvelables avait atteint 6,24 centimes le kWh en 2014,et avait subie une baisse symbolique en 2015: 6,17 centimes.

Erri De Luca : « Le capitalisme s’est affranchi du souci de l’utilité »

https://reporterre.net
29/10/2016

Commentaire: Un artiste engagé dans ses ouvrages et dans la vie, sur le terrain. Rare!  Et... à lire.
php

Né à Naples en 1950, Erri De Luca est écrivain, poète et traducteur. Ses livres sont traduits dans le monde entier. Alpiniste chevronné, il s’est aussi engagé auprès des habitants du Val de Suse, en Italie, contre le percement de la ligne Lyon-Turin. Sa parole est rare et précieuse sur la crise écologique, sociale et politique que traverse son pays. Il s’entretient avec Reporterre

Agence Internationale de l’Énergie (AIE): parution du Key World Energy Statistics (KWES) qui donne les principales statistiques de deux ans auparavant.

http://www.bertrandbarre.com
11/2016

Le KWES 2016 est paru...

Chaque automne, j’attends la parution sur le site de l’Agence Internationale de l’Énergie de l’opuscule intitulé Key World Energy Statistics (KWES) qui donne les principales statistiques de deux ans auparavant. Le plus intéressant n’étant pas tellement les valeurs absolues que leurs variations sur une période donnée. Je vais commencer par une comparaison des consommations mondiales d’énergie primaire entre 2000 et 2014 :

vendredi 28 octobre 2016

Les projets gaziers européens sous le feu des critiques

Par: Nicole Sagener  
EurActiv.de
Traduit par: Manon Flausch
28/10/2016

Un article d’EurActiv Allemagne.


Commentaire: (...) "Le Parlement européen a donné son feu vert à davantage d’importations de gaz de schiste américain," (...).
Et,


(...)"L’exécutif a donc jugé essentiel d’augmenter les importations de gaz naturel liquéfié (GNL), malgré la hausse de la production d’énergie solaire et éolienne. Le gaz étant le combustible fossile le moins polluant, il joue un rôle important dans la transition vers une économie à faible empreinte carbone,"(...).

Ainsi, l'exécutif reconnaît que: 
  • malgré un nombre toujours croissant d'implantations de machines et une production en hausse, l'énergie solaire et éolienne n'est pas suffisante,
  • qu'elle s'avère plus polluante que le gaz,
  • qu'elle ne joue pas un rôle important dans la diminution d'émissions de CO2.
En clair: A défaut de donner un sens "climatique" à son action, la colonisation éolienne ne sert uniquement qu' à la "course au trésor".

 QUAND LES PEUPLES EUROPÉENS VONT SE RÉVEILLER?

ZÉRO ÉOLIENNE et BASTA!
 php
 

Manifestation contre la fracturation hydraulique


Le Parlement européen a donné son feu vert à davantage d’importations de gaz de schiste américain, en contradiction avec l’accord de Paris sur le réchauffement climatique.

Malgré une demande en gaz au plus bas depuis 20 ans, la baisse de la production européenne fait craindre des pénuries, selon les rapports de la Commission datant de février.

« Tous chômeurs ! Pour sa première course, le camion sans chauffeur d’Uber livre 50 000 cannettes de bière ! »

Charles Sannat
28 octobre 2016

uber-camion-sans-chauffeur 

L’édito de Charles Sannat

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Oui, le travail tel que nous le connaissions est en train de disparaître et les comparaisons aux canuts d’autrefois sont totalement ineptes pour la simple et bonne raison que presque rien ne pourra remplacer l’ensemble des postes perdus, et qu’objectivement, « hors antenne », « hors caméra » ou « hors micro », tout le monde le sait bien.

Belgique: La CJUE invalide un arrêté wallon sur les conditions d’implantation d’éoliennes

fr.metrotime.be
28/10/2016


Commentaire: (...) " Cet ar­rêt pourrait être utilisé partout en Eu­rope pour invalider des conditions sec­torielles" (...).
Associations et avocats aux mains pleines: au travail!
php


La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a invalidé l’arrêté wallon de 2014 fixant les conditions sectorielles relatives à l’implantation d’éoliennes en Wallonie, donnant raison au mouvement anti-éolien, rapportent vendredi L’Écho et La Libre Belgique. La Cour européenne répondait à une question préjudicielle du Conseil d’État, qui lui demandait en substance quels étaient les cas où la directive européenne sur les études d’incidences imposait une évaluation environnementale avec participation du public.

La durée de vie du Conseil de la simplification a été prolongée de six mois par le gouvernement.

http://bfmbusiness.bfmtv.com
M.L. avec AFP

24/10/2016 


Commentaire: (...) " Sous le nom de Repowering, Jean Vincent Placé vient d’annoncer la publication d’un décret concernant la suppression des demandes de permis de construire préalables pour « moderniser » les éoliennes existantes. Cette mesure, lorsqu’elle sera publiée officiellement, permettra aux promoteurs éoliens d’augmenter la puissance et la hauteur des éoliennes industrielles, c’est-à-dire de les faire passer de 100 m à 200 m de haut par exemple, sans pratiquement aucune barrière de protection légale pour les riverains." (...) http://www.contrepoints.org/2016/10/28/270084-de-permis-de-construire-agrandir-eoliennes

php
Le conseil de la simplification pour les entreprises aura une durée de vie prolongée (photo d'illustration)
Christophe Petit Tesson/pool/AFP

Jean-Vincent Placé, le secrétaire d'État à la Réforme veut "aller plus loin". 

jeudi 27 octobre 2016

Les riverains de ces "monstres" n'ont pas fini leur calvaire, bien au contraire.


L'EELV, parti politique minuscule mais au combien nuisible pour les populations et pour la ruralité, vient encore de frapper fort dans le domaine de l'éolien par l'intermédiaire de deux de ses représentants: Messieurs Placé et Baupin . Les riverains de ces "monstres" n'ont pas fini leur calvaire, bien au contraire.

Devant l''obstination de ces deux personnages à imposer ces aérogénérateurs sur notre territoire, nous sommes effectivement en droit de nous poser la question des "relations" supposées qu'ils entretiennent avec les promoteurs éoliens?




Lien: le texte officiel destiné à la presse des 48 NOUVELLES MESURES DE SIMPLIFICATION POUR LES ENTREPRISES, proposées par le Conseil de la simplification pour les entreprises sous l'égide du Secrétariat d'État à la Réforme de l’État et à la Simplification en date du 24/10/2016.
http://www.simplifier-entreprise.fr/wp-content/uploads/2014/02/DP-simplification_nouvelles-mesures-entreprises-octobre2016.pdf
php


Le système électrique français : analyse des années 2009 à 2015 (Jean-Paul Hulot)

http://www.energethique.com/ 
27/10/2016

Commentaire: Vous en avez marre des inepties et autres "conneries" débitées à longueur d'articles, dans les médias, dans le monde politique et parmi l'écrasante majorité de la population, sur les sujets tels que le nucléaire et les ENR, ce site est pour vous. Prendre de la hauteur et améliorer nos connaissances grâce une vulgarisation scientifique qui est la bienvenue.
php

 
Naissance du GASN (GAENA)
Au cours de l’Assemblée Générale de mars 1999, beaucoup d’adhérents de l’ARCEA (Association de Retraités du groupe CEA), choqués par la désinformation sur le nucléaire, demandent à ce que l’Association réagisse et souhaitent que soit mise en place une commission dont les membres mettront leur compétences et leurs expériences en commun pour apporter des informations aussi complètes et objectives que possible sur tous les sujets d’actualité concernant le nucléaire et plus largement l’énergie et l’environnement.

Prix de gros de l’électricité, la fin de la descente aux enfers ?




http://ufe-electricite.fr
24 octobre 2016

Commentaire: L'Union Française de l’Électricité (UFE) est une association professionnelle créée en décembre 2000 dans le cadre de l'ouverture à la concurrence des marchés de l'électricité. L'Union Française de l’Électricité (UFE) regroupe l'ensemble des métiers de la chaîne de valeur de l'électricité: producteurs d'électricité, gestionnaires de réseaux de transport et de distribution d'électricité, fournisseurs d'électricité. Le secteur représente un chiffre d'affaires de 40 milliards d'euros en France.

On retrouve ainsi au sein de l'Union Française de l’Électricité des fournisseurs d'électricité historiques (EDF) et des fournisseurs d'électricité alternatifs (Poweo). Parmi les autres membres figurent GDF Suez, la Compagnie Nationale du Rhône, RTE, ERDF, EDF Energies Nouvelles, la SNET, E.On et le Syndicat des energies Renouvelables. Cette diversité fait que les intérêts des membres ne coïncident pas toujours.

L'Union Française de l’Électricité (UFE) est présidée par Robert Durdilly.
http://www.fournisseurs-electricite.com/ufe

php






Depuis 2008, on a assisté à un effondrement des prix de gros de l’électricité en Europe. La hausse intervenue depuis mi-septembre marque un retournement de cette tendance, mais elle ne permet pas encore d’envisager le retour à une situation économiquement viable. Pour la France, ce contexte fait qu’une taxe unilatérale ne portant que sur le charbon pouvait difficilement plus mal tomber…

mercredi 26 octobre 2016

Situation énergétique de la Russie en 2016

http://www.connaissancedesenergies.org
26 oct. 2016
Source : EIA

Commentaire: Professeur Riou: " 80% nucléaire et même pas 10 éoliennes en service. Doux rêveurs, les Russes ou ... pragmatiques?"

php



En 2015, les revenus de la Russie liés au pétrole et au gaz naturel constituaient encore près de 43% des recettes budgétaires du pays. La chute des cours du pétrole (le prix moyen du baril de Brent a baissé de 109 $ au 1er semestre 2014 à 40$ au 1er semestre 2016) et les sanctions économiques occidentales liées à la crise ukrainienne de 2014 ont eu un impact majeur sur l’économie russe. Pour rappel, le PIB de la Russie a baissé de 3,7% l’an dernier.

Féminisme et capitalisme : une ruse de l’histoire

http://www.contretemps.eu 
Nancy Fraser 
24 octobre 2016  Traduit par Pauline Delage et Thierry Labica. 


famille-patriarcat

 
Cet article1 vise à donner une vue d’ensemble du mouvement féministe de la deuxième vague2. Ainsi, plutôt que de se concentrer sur tel ou tel courant militant, sur tel axe de la théorisation féministe, sur telle zone géographique, ou sur telle strate sociologique du groupe des femmes, il s’agira là d’appréhender le mouvement féministe de la deuxième vague dans sa globalité, c’est-à-dire de le voir comme un phénomène social sans précédent. En revenant sur environ quarante ans d’activisme féministe, je vais tenter de retracer la trajectoire générale de ce mouvement ainsi que d’apprécier sa place et son importance historique. J’espère cependant que le regard porté sur ce passé nous aidera également à nous tourner vers l’avenir. La reconstruction du chemin que nous avons parcouru doit, en effet, nous permettre d’éclairer les défis auxquels nous sommes désormais confrontés, dans une époque de crise économique massive, d’incertitude sociale et de reconfiguration politique.

L’exploration poétique de la Beat Generation

http://www.esprit.presse.fr
Anne Dujin 
25/10/2016

La rétrospective "Beat Generation" du Centre Pompidou à Paris a fermé ses portes début octobre. Dans un coin de l'exposition, un extrait de film montrait Allen Ginsberg et Bob Dylan visitant la tombe de Jack Kerouac à Lowell en 1975. Ginsberg y raconte à Dylan avoir déposé un exemplaire de son poème "Howl" sur la tombe de Baudelaire, alors qu'il séjournait à Paris à la fin des années 1950. Aujourd’hui que Bob Dylan est consacré par le prix Nobel de littérature, c’est l’héritage de la "Beat Poetry" qui se trouve ressuscité. En effet, au-delà du débat qui interroge sa qualité de poète et sa légitimité à recevoir ce prix, la rencontre avec les poètes de la Beat Generation a été décisive dans le parcours de Dylan.

Haute Marne: Une nature exceptionnelle



http://haute-marne.fr


Commentaire: Si exceptionnelle que cela en devenait "lassant" et "gênant". Aussi, nous, élus(es) locaux et du territoire, nous avons décidé à la majorité de confier son "massacre", moyennant quelques € et quelques flatteries, à des professionnels de la profession: le grand cirque des promoteurs éoliens et tous leur barnum administratif, technique, financier, communicatif, médiatique, etc. 

Rendez-vous dans 10 ans! 
Nous sommes de ceux qui t'aimons, Haute Marne!

Bonne nuit et bonne chance 

php





La Haute-Marne « pays de ruisseaux et de rivières »

Jadis surnommée « le château d’eau de la France », la Haute-Marne est largement marquée par la présence de l’eau. 


Haute Marne: Motion pour le maintien de la Centrale de Clairvaux

http://haute-marne.fr
21/10/2016

Lors de la séance plénière du vendredi 21 octobre 2016, les élus du Conseil départemental de la Haute-Marne ont voté à l’unanimité une motion POUR le maintien de la Centrale de Clairvaux.

Vœu pour le maintien de la maison centrale de Clairvaux
 

L’annonce, en avril dernier, de la fermeture de la prison de Clairvaux, a suscité de nombreuses réactions tant de la part des personnels pénitentiaires et de la population locale, que des élus locaux, dans l’Aube et en Haute-Marne. La mobilisation reste forte pour défendre le maintien de cette maison centrale.

Vosges: Construction de la centrale « les éoliennes de Saône et Madon », Jesonville,Sans-Vallois et Dommartin les Vallois

http://www.vosgeshorizondurable.fr/  
25/10/2016

Commentaire: Du haut de votre incompétence et de votre suffisance, contemplez, majorité d'élus(es) municipaux et d'élus(es) communautaires, souteneurs de l'éolien, votre œuvre "assassine".

Bonne nuit et bonne chance

php

Les 4 éoliennes de Jesonville et Dommartin les Vallois sont actuellement en cours de construction.
Je vous livre le témoignage particulièrement intéressant d’un voisin qui a visité ce chantier le week-end des 22 et 23 octobre dernier.


mardi 25 octobre 2016

U.K: Examen de la preuve sur la réponse à la modulation d' amplitude des éoliennes

https://www.wind-watch.org
Auteur: WSP Parsons Brinckerhoff - 
October 25, 2016 

Cette étude a été commandée par
Le Department of Energy and Climate Change (Ministère de l’énergie et du changement climatique), DECC au printemps 2015 et finalisée en juillet 2016. Le Département est en charge des affaires concernant l'énergie et la stratégie industrielle.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le métier de commissaire enquêteur

http://lemag.rte-et-vous.com
24/10/2016


Commentaire (...) "Le commissaire enquêteur est une sorte de « candide éclairé " Quelle poésie. Que cela est touchant. On en viendrait à chialer... Un "candide" qui 8 fois sur 10 donne un avis favorable à un projet éolien qui va pourrir le quotidien de bon nombre de riverains (es). Loin du "candide éclairé", nous avons à faire le plus souvent à un "obscur petit  télégraphiste".

ZÉRO ÉOLIENNE et BASTA!
 php




Vie des territoires
Qui sont les commissaires enquêteurs ? On sait qu’ils jouent un rôle déterminant pour mener à bien les enquêtes publiques associées à de nombreux projets RTE. Mais quelles sont leurs missions au quotidien ? Possèdent-ils des expertises techniques très pointues ? Et comment travaillent-ils avec les maîtres d’ouvrage ? Pour découvrir ce métier parfois méconnu, nous avons rencontré Pierre Michel, président de la Compagnie des commissaires enquêteurs de Normandie des départements du Calvados, de la Manche et de l’Orne.

Parc éolien mondial : état des lieux et perspectives

http://www.connaissancedesenergies.org 
parue le 18 oct. 2016 

Commentaire: Continuons la lutte pas à pas, commune par commune, territoire par territoire, pour éradiquer ce fléau inutile et "survendu". Que plus une seule personne n'ait à souffrir et  n'ait sa vie sacrifiée sur l'autel du dogme politique et de la Finance.

ZÉRO ÉOLIENNE et BASTA!

php






L'Australie disposait à fin 2015 d'un parc éolien installé de 4,2 GW. Ici, la ferme éolienne de Macarthur au sud-est du pays. (©Vestas)



Le Global Wind Energy Council (GWEC)(1) a publié aujourd’hui son rapport bisannuel sur le développement de l’énergie éolienne dans le monde et ses perspectives à moyen et long terme. 


Quelles en sont les principales conclusions ?

L’éolien dans le monde à fin 2015  

A fin 2015, la puissance installée(2) du parc éolien mondial a atteint 435 GW, soit près de 7% des capacités électriques installées dans le monde à cette date. Mais en raison d’un facteur de charge limité(3), essentiellement lié à l’intermittence des ressources en vent, l’éolien ne couvre encore que 4% environ de la demande d’électricité mondiale, avec une production de 868 TWh en 2015.

Allemagne : la facture d’électricité s’envole

http://www.sfen.org
par Hartmut Lauer, consultant
24/10/2016
Commentaire: Ne le dites pas à Madame la marquise Royal, elle deviendrait "jalouse", elle qui aime tant dépenser l'argent public...
php

Crédit photo : Bruno Conty, EDF
allemagne_la_facture_delectricite_senvole.jpg


L’Allemagne est l’un des pays d’Europe où les prix d’électricité pour les ménages sont les plus élevés : 29 cents/KWh, deux fois plus cher qu’en France. En 2017, la facture devrait continuer d’augmenter pour financer la transition énergétique. 
Cette augmentation repose sur deux facteurs : la hausse du soutien aux énergies renouvelables et l’augmentation des investissements dans les réseaux électriques.
Selon l’université de Düsseldorf, le coût de la transition énergétique s’élèvera à 520 milliards d’euros d’ici 2025... Une dépense qui ne permet pas de réduire d'une façon significative les émissions de gaz à effet de serre.

lundi 24 octobre 2016

Accaparement de terres agricoles en France : quel est le plan des Chinois ? / partie 2

https://reflets.info
Par  
24 octobre 2016

Commentaire: 

http://www.parisfaitsoncinema.com
 
photo-drone-201512-thebault-synutra-carhaix-1000-667
Tiens, la plus grande usine à lait infantile d’Europe a été construite en 2015 en Bretagne par un investisseur chinois…
(Partie 2)
Le procédé et les acteurs des rachats de terres agricoles décrits dans le premier article, permettent de comprendre le « comment » de cette opération orchestrée par un entrepreneur français installé en Chine et les dirigeants de 2 multinationales chinoises. Reste le « pourquoi », et ce qui pourrait survenir dans un futur plus ou moins proche.

Comment les multinationales chinoises rachètent des terres agricoles en France/ partie 1

https://reflets.info
Par  
17 octobre 2016

Commentaire: "Les chinois à Paris", film de Jean Yanne (1974). Nous y sommes pas encore mais... presque.
php

champ-ble-indre


Le rachat de 1700 hectares de terres effectué dans l’Indre par la multinationale chinoise Hong Yang n’est pas passé entièrement inaperçu. Quelques articles sont sortis entre février et mai 2016, vaguement relayés par les chaînes de télévision, puis le sujet s’est effacé, et rien ne transpire depuis. Des informations plus ou moins fiables et vérifiées ont été publiées sur ce rachat de terres agricoles, avec le nom d’un Français à la manœuvre qui a fini par sortir : Marc Fressange. Puis celui d’une autre multinationale chinoise : Beijing Reward International. Des Sociétés civiles agricoles sont aspirées une à une, comme des groupements fonciers agricoles (GFA), des changements de sièges sociaux vers la Normandie s’opèrent en toute discrétion. Puis vient la holding. Parisienne.
Reflets a enquêté, et offre à ses lecteurs une première photographie de cette « opération commerciale » unique dans l’histoire française, qui pourrait bien mener à la création de fermes géantes d’approvisionnements de la Chine sur le territoire hexagonal. En toute légalité.

2000 euros le mètre-carré : la route solaire normande de Ségolène Royal

Olivier Daniélo
24/10/2016

Commentaire: Madame la marquise Royal aime dépenser l'argent publique pour...des utopies. C'est son côté soixante-huitarde?
php

Un super-enrobé du groupe Colas doit impérativement être posé sur la route avant de coller les panneaux solaires avec une colle super-forte. L’écologie version Ségolène Royal a une drôle d’allure.
hors-la-loi
Les affiches de Greenpeace

« Infrasons » éoliens, ISBF , où en sommes-nous donc dans toutes ces controverses

24/10/2016


Psychologique, Épidermique, Nuisance, Maladie, Paranoïa, etc… rien de tout cela et tout cela à la fois au sein d’une échelle logarithmique de mesure de bruit qui nous emmène du niveau d’une conversation aux environs de 60 dBA à 90 (dBA) pour votre tondeuse à gazon (le constructeur l’y indique) ; il y a bien sûr la fréquence exprimée en Hertz (Hz), du son pur aux sons plus complexes qu’il s’agisse de l’ajout d’harmonique ou de sons aléatoires ; notre spectre audible s’étend typique de 20Hz à 20kHz, la voie humaine allant elle plutôt de 250 Hz à 20 kHz.

L’énergie éolienne reste deux à trois fois plus chère que l’énergie conventionnelle

http://reinformation.tv
Anne Dolhein
20 octobre 2015


Commentaire: Plus chère? moins chère? Au-delà de la bataille des chiffres, ce qui est certain, c'est que si nous souhaitons conserver notre confort électrique, celui qui nous accompagne dans notre quotidien depuis près de 70 ans et auquel nous ne prêtons plus attention tant il nous est habituel comme l'air que nous respirons et, que nous voulions participer à la lutte contre la non prolifération d'émissions de CO2 dans l'atmosphère, nous ne pouvons pas compter sur les ENRintermittentes type éoliennes et ce, quelque soit le nombre, la puissance, la hauteur, vent, pas vent, foisonnement ou pas, etc.. 

Aussi devant une telle évidence au jour d'aujourd'hui, il n'y a pas matière, excepter dogme politique et/ou appétit financier, à persévérer dans la colonisation exclusive des territoires ruraux et ainsi détruire la qualité de vie des populations, massacrer les paysages et porter atteinte au Patrimoine qui fait la grandeur de la France.

ZÉRO ÉOLIENNE et BASTA!
php

 


Quoi qu’en disent les médias de gauche, l’énergie éolienne demeure deux à trois fois plus chère que l’énergie conventionnelle. Le journal The Independent, quotidien ouvertement de gauche outre-Manche, titrait la semaine dernière : « L’énergie éolienne est désormais la source d’électricité la moins chère au Royaume-Uni – mais le gouvernement continue de résister à l’implantation de turbines terrestres. » Il y a de quoi être impressionné… Enfin la preuve que les méchants anti-écolos qui dénoncent les éoliennes racontent n’importe quoi ?

dimanche 23 octobre 2016

Suisse: Saint-Brais: À qui profite le crime?

http://www.voisinedeoliennesindustrielles.com
22/10/2016



Source de l'image

Je suis sur la route des vacances. J'ai à peine le temps de lire ce message et de penser qu'il s'agit d'une farce de ma copine (avec laquelle nous avons souvent rêvé de ce moment parce que les nuisances me rongent et que nos autorités et le propriétaire des machines s'en moquent totalement), que le deuxième message tombe: "Origine criminelle". La surprise fait place à la déception. J'aurais préféré un de ces accidents comme on en compte par dizaine avec ces géantes. L'acte criminel, lui,  je saisis immédiatement à qui il profitera. 
La suite me donne raison:

Haute Marne: l'explosion des seniors

lavoixdelahautemarne.fr
octobre 2016

Les écoles ferment, les commerces ferment, les artisans ferment, les agriculteurs ferment, les services publics ferment,
La désertification avance, la population vieillit, les Hepads fleurissent, les cimetières se remplissent, les éoliennes envahissent,

Cela sans "bon" le vieux et la mort dans notre sud Haute Marne et sur l'ensemble du territoire.
Est-ce notre destin? Est-ce la fatalité?

Que nenni de tout cela. C'est à nous de choisir: VAINCRE ou MOURIR...

« Encore plus important que de conserver les vieux serait de ne pas faire périr les jeunes. »
Elsa Triolet (1896-1970)
 
php


samedi 22 octobre 2016

La Haute Marne dévoile ses plus belles cartes

http://haute-marne.fr/fr/blog/la-haute-marne-ses-plus-belles-cartes/


(...)"L'une des plus riches ressources des services d'archives départementales consiste leurs collections de cartes et plans. Qu'ils soient issus des archives seigneuriales ou ecclésiastiques saisies lors de la Révolution, des grandes entreprises cartographiques nationales (carte de Cassini, cadastre...), des communes ou des administrations en charge des forêts ou des routes ou qu'ils proviennent d'atlas imprimés, les documents cartographiques concentrent une multitude d'informations tout en offrant très souvent une grande qualité esthétique." (...)

Précipitez-vous voir cette remarquable exposition qui redonne toute sa fierté à nous, hauts marnais. Elle nous révèle la place importante occupée par notre territoire tout au long de l'Histoire. Elle nous offre un panorama de toutes les richesses dont regorge notre Pays. Vous êtes là à contempler des siècles d'Histoire...

En revanche, quelle déception d'apprendre, que les organisateurs n'ont pas prévu (à ce jour) de la présenter dans toute la Haute Marne. Espérons que le succès enregistré, les motivera.

Petit conseil à nos élus (es) qui massacrent notre Patrimoine et notre héritage à coup de pales d'éoliennes: Faîtes un tour aux Archives départementales et retrouvez l'humilité qui sied à votre incompétence!

Bonne expo
 php

Du 25 juin au 16 décembre 2016

Les lundis de 14h à 16h45
Les mardis et mercredis de 9h à 18h
Les jeudis et vendredi de 9h à 16h45

Archives départementales
3 rue du Lycée
52000 Choignes

Tél. 03 25 03 33 54

Sud Haute marne: des nouvelles du projet de 11e Parc national, Parc National des forêts de Champagne et Bourgogne

jhm.fr
21/10/2016

Le projet de Parc national, véritable poumon économique pour le sud Haute Marne et pour sa ville phare, Langres, serait-il en danger? Le titre donne le ton. Mais le plus inquiétant est à lire: (...) "En cas de d'absence d'accords avec les représentants agricoles (Chambre d'agriculture, Coordination rurale, Jeunes agriculteurs et FDSA) le Parc ne se fera pas" (...)
Dans cette partie de "poker menteur" attention que l'intérêt (essentiellement financier) de quelques-uns ne privent pas le plus grand nombre d'un avenir plus radieux. Pour rappel, un parc national c'est:
  • 400 000 visiteurs en moyenne,
  • 50 emplois environ à temps plein,
  • pour 1€ investi, 50€ de retombées directes et indirectes,
Notre territoire peut-il se passer d'un tel projet? Évidemment que NON!

Apportons notre soutien à Mme le Préfet pour fêter avec elle en 2018, l'ouverture du 11e Parc national
php


vendredi 21 octobre 2016

Gouhenans (Haute Saône) : 5200 tonnes de déchets toxiques enterrés

Par Yves Faucoup
21 oct. 2016
Blog : Social en questio
n
 
Commentaire: (...) "
Cette affaire met en évidence : - l'hypocrisie des grands groupes se déchargeant sur des intermédiaires complices, les achetant pour faire disparaître des produits toxiques avant de s'en laver les mains ;
- ces intermédiaires jouent sur leur faiblesse pour ne pas solutionner un problème qu'ils n'avaient jamais eu l'intention de régler sérieusement ; s'ils sont sanctionnés, c'est peanuts par rapport aux dégâts commis (ici 300 francs !) ;
- ces industriels ne payent pas les pots cassés : c'est à la charge de l'État, donc du contribuable, donc de nous tous ; et ce sont les simples citoyens qui font les frais de devoir cohabiter avec une telle source de pollution ;
- des sociétés diverses, écrans ou filiales, se succèdent comme si on cherchait à brouiller les pistes (ici : Socrimex, Monin, Ecospace, Géoclean, Sita Centre est, et évidemment Lyonnaise des Eaux Dumez) ;
- les contrôles ne sont pas effectués par des organismes assermentés mais les autorités font confiance aux entreprises privées qui sont ainsi juge et partie ;
- les autorités n'hésitent pas à se contredire, ce qui importe c'est "pas de remous" ;
- une pollution qui empeste l'atmosphère est plus gênante que lorsqu'elle est bien cachée, par exemple enterrée ;
- enfin, la population préfère au bout d'un moment qu'on ne lui parle plus de ce qui entache son lieu de vie." (...)
Toute ressemblance avec le monde de l'éolien est purement fortuite et pourtant, l'histoire se répète.
php
 
Pas une semaine sans qu'on n'ait droit à une décharge sauvage ici, des produits toxiques entreposés là, ouverts à tous vents, polluants les cours d'eau. Occasion de rappeler que des déchets mortels peuvent être enterrés en catimini : comme à Gouhenans, en France, 5200 tonnes de déchets de lindane, insecticide, de poison dissimulé. Ni vu, ni connu.