mardi 2 mai 2017

Eolienne: le paradoxe

http://lemontchampot.blogspot.fr
Jean Pierre Riou
1/05/2017

En complément du précédent article : http://lemontchampot.blogspot.fr/2015/12/le-paradoxe-eolien.html

Une étude chinoise portant sur 10 ans d'observation, vient d'attirer l'attention sur l'impact négatif du développement éolien sur la croissance de la végétation.

Cette étude "The Observed Impacts ofWind Farms on Local Vegetation Growth in Northern China" s'est appuyée sur le spectroradiomètre d'imagerie à résolution moyenne (MODIS) pour suivre le parallèle entre l'implantation progressive de 1747 éoliennes dans la région du Bashang, dans le nord de la Chine, et différents indices tels que celui de la production primaire brute (GPP, ou quantité de matière organique produite par unité de temps), l'indice de végétation (EVI), de son évolution (NDVI), ou l'indice de surface foliaire (LAI, qui caractérise la structure d'un couvert végétal).


Le suivi de ces indices a évoqué un effet inhibiteur significatif sur la croissance de la végétation.



L'étude rappelle, en introduction, que des études avaient montré que l'implantation d'éoliennes modifiait, au moins localement, les températures, notamment par un réchauffement nocturne, ainsi que la circulation des vents et les précipitations.

Elle éclaire l'évolution des températures diurnes aussi bien que nocturnes du secteur concerné en montrant l'évolution des températures sur 10 ans et la place des éoliennes sur la même image.

Et constate également une importante diminution des précipitations.

L'étude recommande la prudence pour extrapoler ces résultats sur d'autres parcs éoliens en raison de la rapidité et de l'importance du développement du cas étudié.


Recommandant cependant, dans sa conclusion, d'étudier attentivement chaque nouvelle implantation, parallèlement aux critères météorologiques (température, vent, humidité...) du secteur concerné.

Mais qui souhaite réellement connaître les effets pervers du développement éolien?


php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire